dimanche 25 mars 2018

Le gouvernement chinois encourage l'émergence des bus électriques

Cet article a été commandé et publié par JEC Composites Group

Un bus électrique conçu par le groupe étatique AVIC Composite Corporation

  La croissance des bus électriques en Chine est la plus élevée au monde. Durant la seule année 2016, environ 80 000 bus électriques ont été ajoutés aux flottes. La transition vers les bus électriques aidera la Chine à tenir son engagement de réduire d’ici 2030 l’intensité de ses émissions de 60 à 65 % par rapport au niveau de 2005, et à répondre aux problématiques liées à la hausse de la pollution atmosphérique. La Chine présente des circonstances uniques liées à sa croissance économique et à son développement rapide permettant l’émergence des bus électriques.

Pour y arriver, la Chine a adopté le programme « Dix villes, Mille véhicules » en 2009, qui encourage les gouvernements au niveau des provinces à initier des projets pilotes, former des partenariats industriels et offrir un soutien politique et financier. Ces incitations ont favorisé les collaborations entre des intervenants tels que les services publics énergétiques et les fabricants et fournisseurs de batteries.
Piloté par le gouvernement chinois, ce plan aborde le secteur de la mobilité électrique de manière holistique, de la fabrication à l'utilisation finale. Par conséquent, grâce aux subventions et aux partenariats locaux, les organismes publics peuvent mettre en place des mécanismes et une réglementation incitatifs. Les partenariats aident également les entreprises et les fournisseurs de solutions à optimiser et à améliorer les business models, à l’instar de la ville méridionale de Shenzhen, où il a été planifié que les bus électriques - principalement fabriqués par le chinois BYD – devraient constituer à fin 2017 la totalité des transports publics par bus. BYD a lancé un test pilote à Shenzhen en 2011. En six ans, la ville géante et ses 11,9 millions de résidents a réussi à effectuer une transition intégrale.

Depuis 2011, AVIC Composite Corporation (ACC), une joint-venture constituée par le groupe Aviation Industry Corporation of China (AVIC) et le gouvernement de Pékin, a mis au point une carrosserie de bus électrique en matériaux composites. D’une longueur de 12 m, le corps du bus, entièrement en matériaux composites, pèse 2 000 kg avec une capacité de 417 km. Selon ACC, l'utilisation de matériaux composites allège le poids de plus de 40% et offre des propriétés telles qu’une bonne résistance à la corrosion et une excellente résistance à la fatigue. Elle permet également une baisse du montant des investissements de la chaîne de montage des véhicules d'environ 40%, et réduit la superficie de l'usine d'environ 30%. Pour son modèle de deuxième génération, la société prévoit d'atteindre une production annuelle d'une valeur de CNY 300 millions (€ 38,4 millions) d'ici 2019.