mercredi 14 janvier 2015

Charlie Hebdo : l'opinion du journal étatique Global Times


 TRADUCTION Source : Global Times 环球时报, le 13 janvier 2015
'Je suis Charlie' '我是查理' affiché sur les écrans de la bibliothèque francophone de Pékin
Photo Jordan Pouille @jordanpouille


La grande marche de solidarité à Paris dimanche a certes eu une ampleur impressionnante, mais pour l’Europe, elle ne peut être que l’équivalent de la prise de calmants par un patient très malade.
  Certains disent que la France fait partie des pays occidentaux développés qui sont en train de payer pour leur "péché originel". Ces pays ont été à l'origine de l’esclavage et du colonialisme, qui ont façonné leur structure démographique actuelle. Les musulmans représentent 10% de la population française mais s'intègrent très difficilement dans la société, intériorisant ainsi dans le pays "le choc des civilisations" dont l'origine est extérieure. Les questions d'immigration font le lit des partis politiques d'extrême droite, et les conflits deviennent peu à peu insolubles.
  Beaucoup ont exprimé leur sympathie après le massacre terroriste qui a frappé Charlie Hebdo. Mais il se peut que les opinions changent après la publication d’un nouveau numéro affichant un dessin de Mahomet en couverture. Les rédacteurs survivants ont de plus annoncé que le tirage de ce numéro passera à 1 million d’exemplaires, contre 60.000 en temps normal.

  Le slogan "Je suis Charlie" est une façon pour les gens d'exprimer leur émotion après les atroces attaques, un grand nombre d’entre eux voulant sans doute par là davantage exprimer leur mépris du terrorisme que le fait qu'ils érigent le magazine de caricatures en "modèle de la liberté de la presse". La publication sans relâche de ce que les musulmans considèrent comme des dessins blasphématoires ne peut pas être un fondement de ce qui constitue généralement la liberté de la presse.
Si, une fois le calme revenu, Charlie Hebdo persiste à s'attaquer aux questions musulmanes, le gouvernement français risque de se retrouver dans une position difficile. Et le magazine pourrait devenir le symbole du "choc des civilisations" en Europe.
  Les divergences de valeurs dans le monde sont très marquées. Certains pensent que les "valeurs d'universalisme" prônées par l'Occident et qui mènent le monde depuis longtemps n'ont pas de sens. Les conflits engendrés par les divergences d'opinion sont d’une gravité et d’une profondeur sans précédent.
  Durant la guerre froide, les valeurs des deux camps de l'Est et de l'Ouest s’opposaient de façon claire et nette, mais les deux parties n'avaient pratiquement aucun contact. Aujourd'hui ces oppositions se créent à l'intérieur des pays. La mondialisation ne concerne pas seulement les relations entre les pays, elle s'infiltre à l'intérieur de beaucoup de pays, apportant des problèmes totalement nouveaux.
L'Occident mène une puissante offensive idéologique dans le monde, mais la révolte des populations minoritaires musulmanes prend de l'ampleur et créée un malaise dans les sociétés occidentales. Et aucune solution efficace n’a été trouvée à ce jour.
Tout en se disant l’avocat de la différence des cultures, l’Occident insiste sur la domination du christianisme et tente de l’utiliser pour influer sur la direction de la modernisation. Cela entraîne une profonde contradiction au sein des pays occidentaux et entre l’Ouest et le reste du monde.
A l’heure de la mondialisation, les valeurs qui devraient prévaloir sont la tolérance et l'esprit de compromis. Mais elles sont à l’évidence ignorées par les puissances occidentales. 
  Il semble que la Chine soit le seul pays à ne rechercher ni les conflits ni les confrontations, mais l’Occident ne paraît pas en prendre acte.
Si l’on est réaliste, l’impact de la grande marche de Paris sera limité. Cette planète est toujours pleine de différences culturelles, que le terrorisme rend sensibles et douloureuses. Et la grande marche ne constitue en aucun cas une réponse à ce problème crucial.
        Les États-Unis n'ont envoyé aucun participant officiel de haut rang participer à la grande marche de Paris  - une absence critiquée par l'opinion publique occidentale. L'Occident semble à l'heure actuelle incapable de mener une vraie réflexion. Et dans un mois ? Dans trois mois ? Les Tshirts "Je suis Charlie" devraient toujours se vendre comme des petits pains, mais espérons que l'approche du journal deviendra un peu plus complexe. 


社评:《查理周刊》再画先知增印百万欠妥
2015-01-13 00:22:00环球时报 环球时报 分享 3296参与

  巴黎11日成功举行显示团结的大游行,声势空前,但对欧洲来说,这很可能相当于危重病人吃了一粒止疼片。
  有人说,包括法国在内的西方发达社会在赎历史上的“原罪”。那些国家曾引进黑奴,或拥有大量殖民地,导致其现在的人口结构。比如法国的穆斯林比例高达10%,后者很难融入法国主流社会,这使得原本外部的“文明冲突”一定程度上转化为内部冲突。移民问题进一步催生了欧洲的极端右翼政党,摩擦渐成死结。
  《查理周刊》遭恐怖分子血洗,非常令人同情。但最新消息说,该刊幸免于难的编辑宣布周三将继续出刊,并且要再画先知,把印数从6万份陡增100万份,很多人的感受大概会变的。
“我是查理”是人们在恐怖暴行发生后第一时间的感性表达,大多数人恐怕更想蔑视恐怖主义,并非真的就把这份漫画杂志当成“新闻自由的榜样”。该杂志反复刊登被穆斯林认为“亵渎先知”的争议漫画,这在什么样的新闻自由里大概都不能是“主业”。
  设想一下,事情的冲击波平息以后,如果《查理周刊》仍然在针对伊斯兰教的问题上我行我素,估计将让法国政府很难办。那样的话,该刊将长期成为欧洲标志性的“文明冲突点”。
  世界范围内的价值观分歧十分严重,有人说由西方引领的“普世价值”早已主导世界,看来是胡说八道。当下的实际情况是,由价值观不同引发的冲突要比以往任何时候都要复杂和深刻。
  冷战时期的价值观对立虽然严峻,但东西方两个价值阵营都非常清晰,它们之间几乎互不来往。如今价值观的国家单位以及冷战时的西方阵营都还存在,与此同时,很多国家内部成了不同价值观错综交织的“缩小版”。全球化不仅是国家之间的事,它渗透到很多国家的内部,带来全新的问题。
  西方在全球的意识形态攻势很强劲,但伊斯兰教对它的反渗透、少数族裔人口的扩大引起西方社会的不安。对于这些内忧,西方目前尚无有效解决办法。
  不同种族及文化的错落分布势不可挡,西方各国“历史原罪”导致了它们的这一面貌最为突出。西方一方面顺应现实倡导多元文化精神,一方面又强调基督教文明的主导地位,并试图由基督教文明影响整个人类现代化的方向。这是西方社会内部以及西方与非西方之间的一个深层矛盾。
  全球化时代,最应该突出的价值观大概是宽容和妥协精神。但我们在国际领域可以清晰看到这些精神大体被西方强国忽略了,它们更加用心将自己的主流价值观向全球推广,态度强势。很难相信这种情况下它们内部的社会和谐会是牢固的。
  如今大国中似乎只有中国大声疾呼“不冲突、不对抗”,强调“和谐世界”,这是全球化的世界里最欠缺的政治思维和哲学,可惜西方世界的回应远不够有力。事实上,西方一直是中国内部价值观分歧的积极外部推手。
  巴黎大游行应当得到支持,但如果实事求是说,它的实际效果将很有限。这个世界仍是充满文明隔阂的,恐怖主义的刺激正使得这些隔阂变得愈发明显和敏感,大游行并非针对这一核心问题的对症下药。

  美国没有派高级官员参加巴黎大游行,这受到西方舆论的批评。西方现在是顾不得反思的,至少表面上拒绝这样做,这应当可以理解。但一个月后呢?三个月后呢?“我是查理”的T恤衫估计将热卖,但人们对这本杂志的态度希望能变得复杂些。