lundi 10 septembre 2012

Le long hiver des panneaux solaires

TRADUCTION Source : 北辰网 Beijing Morning Post, le 6 septembre 2012


Gao Jifan est glacé jusqu'aux os. Avant-hier soir, il affirmait encore aux journalistes : "jusquau dernier moment, nous allons faire le maximum pour éviter toute procédure." Mais hier une décision de l'Union européenne a fait senvoler tous ses espoirs.

Le 7 septembre 2012, l'Union européenne a déclaré l'ouverture d'une enquête antidumping sur les cellules photovoltaïques chinoises. Des centaines d'entreprises du pays sont concernées, impliquant plus de 20 milliards de US$. Cette procédure antidumping "à la manière forte" de l'Union européenne provoque le plus grand différend commercial jamais apparu entre la Chine et l'Union européenne. Dans l'histoire chinoise, jamais un conflit commercial navait mis en jeu autant de capitaux financiers.

A la tête de Trina Solar, lun des quatre géants chinois du solaire, Gao Jifan déclare qu'il "sattend au pire".




Du protectionnisme flagrant, selon la Chine
Le 24 juillet, le groupe allemand SolarWorld avait déposé une demande d'enquête antidumping auprès de l'Union européenne. Le 6 septembre, la date limite, aucun miracle n'était arrivé, comme la levée, tant espérée par la filière, de la massue européenne. Le porte-parole du département du commerce Shen Danyang a alors annoncé que bien que la partie chinoise ait de nombreuses fois appelé à la résolution du conflit commercial par la négociation, l'Union européenne était déterminée à lancer une enquête. "La Chine exprime son profond regret", a affirmé Shen Danyang.
  
Selon lui, restreindre la production de la filière photovoltaïque chinoise est non seulement contraire aux intérêts de la filière tant en Chine qu'en Europe, mais constitue aussi un frein au développement sain de l'industrie du photovoltaïque et des énergies propres. La Chine avait pourtant appelé à une résolution du conflit par la consultation et la coopération.
L'ensemble des fabricants de produits photovoltaïques chinois soppose à linitiative de lUnion européenne. La Chambre de commerce chinoise de l'import-export de produits générateurs d'énergie a déclaré hier que les tentatives de SolarWorld de tirer parti des mesures commerciales d'urgence en vue de développer son monopole sur le marché étaient purement et simplement du protectionnisme, et que l'industrie photovoltaïque chinoise allait répliquer avec force.

Yingli Solar, lun des quatre géants du solaire, a également appelé à ce que l'Union européenne  mette fin à son attitude protectionniste. Le président du groupe, Miao Liansheng a declaré quil allait coopérer étroitement avec la commission denquête de l'Union européenne et prouver que la filière chinoise du photovoltaïque ne pratique aucun dumping en Europe. LUnion européenne peut choisir 5 voire 6 entreprises afin quelles répondent aux accusations. De toute urgence, les sociétés et les associations concernées se sont réunies hier à huis clos pour discuter de la mise en place de contre-mesures.

La filière chinoise du photovoltaïque durement touchée
Pour Gao Jifen, ces deux derniers jours ont été très éprouvants. Le 4 septembre, il s'est précipité à Pékin pour participer à une réunion sur le sujet organisée par la Commission du Commerce, mais celle-ci a été reportée. Le 4 septembre au soir, l'Institut chinois des énergies renouvelables a convoqué une réunion d'urgence, pour préparer une riposte à lenquête antidumping européenne. Le résultat des discussions a été communiqué  le deuxième jour de la 12e édition de la Conférence sur le photovoltaïque et du Salon international du photovoltaïque (CPVC12), sous la forme dune proposition écrite. Signé de nombreuses sociétés présentes, le rapport intitulé "Proposition de l'industrie photovoltaïque chinoise destinée aux dirigeants chinois et allemands, en vue d'aboutir à un consensus dans le règlement du différend commercial", exprimait de manière fervente leur compréhension des difficultés de leurs homologues européens.
  
La situation est d'une gravité sans précédent. Déjà, deux mois auparavant, l'industrie photovoltaïque du pays était, selon les rumeurs, sous haute tension. Récemment, la visite en Chine de la chancelière allemande Angela Merkel lui avait pourtant donné quelque espoir. Mais la médiation de lAllemagne n'a pu à l'évidence arrêter l'action de l'Union européenne.

Bien que 15 mois séparent le lancement de lenquête de lannonce des premiers résultats, les experts observent déjà des signes de stagnation significative du marché international. Actuellement premier marché mondial des produits photovoltaïques, l'Europe est également un marché d'exportation majeur pour la Chine.  Limposition de droits de douane antidumping vers lUnion européenne aura un impact massif sur la filière photovoltaïque chinoise. Un grand nombre de faillites dentreprises sont à craindre, et environ 300.000 salariés pourraient être touchés.
 
Lhiver pourrait durer trois à cinq ans
Sous le coup de procédures antidumping aux États Unis et en Europe, la filière photovoltaïque chinoise entre ainsi dans le creux de l'hiver.
Le 5 septembre a donc été ouvert à Pékin la 12e édition de la Conférence sur le photovoltaïque et du Salon international du photovoltaïque. Prévu à l'origine dans quatre halls, le salon n'occupait finalement que deux halls. Et ils étaient déjà vides avant 16h.

"La superficie est de plus en plus réduite, il y a de moins en moins de personnes, les produits manquent d'innovation", déplore M.Ye, venu spécialement de la province du Hebei pour exposer au Salon. Selon lui, les mesures prises par l'Union européenne et les États Unis sont plus lourdes de conséquences que la crise financière de 2009.
  
Mais un intervenant du secteur estime que cette guerre commerciale devait arriver tôt ou tard, l'industrie photovoltaïque chinoise progressant à pas de géants sur le marché mondial ces dernières années. Depuis 2010, les États Unis ont mené 301 enquêtes contre l'industrie photovoltaïque chinoise : les signes avant-coureurs étaient donc bien visibles.

La situation pourrait être encore pire que celle résultant des initiatives prises par les Etats Unis. Certains experts prévoient que les taxes pourraient être supérieures aux premières mesures américaines. En octobre dernier, 7 entreprises américaines de photovoltaïque ont sollicité des enquêtes antidumping auprès du département du commerce américain, et le 5 mai dernier, les premières mesures des États Unis ont été d'imposer des droits de douane antidumping allant de 31,14 % à 249,96 % aux sociétés chinoises concernées.

Au premier semestre, les résultats de nombreuses sociétés chinoises n'ont pas été bons sur le marché américain. Mais cette fois le lancement de la procédure antidumping en Europe sera sans aucun doute la cerise sur le gâteau. Daqo, Suntech, courent le risque de quitter la bourse, et selon certaines informations, des sociétés auraient déjà entamé des procédures de retrait.

Gao Jifan décrit la totalité de la filière comme "s'enfonçant dans un bourbier". Selon lui, l'hiver peut durer de trois à cinq ans, et il faut se préparer à une guerre d'usure.


Jiao Likun  

史上最大贸易争端来了

发布时间: 2012-09-06 23:33          文章来源: 北晨网

高纪凡感到了彻骨的寒意。前天傍晚,他还坚持对记者说,不到最后一刻,我们仍会做最大的努力去阻止立案。但是昨天欧盟的一纸决定粉碎了他的希望。

  201296日,欧盟宣布对中国光伏电池发起反倾销调查,国内数百家企业牵涉其中,涉案金额超过200亿美元。欧盟的反倾销大棒制造了中欧迄今为止最大的一桩贸易纠纷,也是中国历史上涉案金额最大的贸易争端。

  高纪凡是国内四大光伏巨头之一的天合光能的掌门人,他表示,已做好了最坏的打算


中方表态:这是赤裸裸的贸易保护主义

  724日,德国光伏企业So-larWorld向欧盟提交对中国光伏产品反倾销立案调查的申请。96日是大限最后一天,但没有意外出现,如业界所料欧盟举起了大棒。对此商务部新闻发言人沈丹阳称,尽管中方多次呼吁通过磋商合作化解贸易摩擦,但欧盟执意发起反倾销调查。中方对此深表遗憾。

  沈丹阳说,限制中国光伏电池产品,不仅伤害中欧双方产业的利益,也将破坏全球光伏产业和清洁能源的健康发展。中方呼吁通过磋商合作解决贸易争端。

  欧盟的作法招来中国光伏产业界的集体反对。中国机电产品进出口商会昨日发表声明指出,SolarWorld公司企图利用贸易救济措施获得垄断性发展地位,这是赤裸裸的贸易保护主义。中国光伏产业将强力抗争。

  四大光伏企业之一的英利能源也呼吁欧盟停止贸易保护主义行为。英利能源董事长兼首席执行官苗连生表示,将密切配合欧盟的调查,证明中国光伏企业在欧洲不存在倾销行为。据了解,欧盟此次可能会选择56家企业作为应诉企业。昨天相关协会、公司都在紧急闭门召开会议商讨对策。



  转机未现:中国光伏业面临致命打击

  对于高纪凡来说,刚刚过去的两天很煎熬。94日,他赶到北京,原是直奔商务委应对欧盟双反立案紧急召集的对策会议,但会议临时取消。94日晚间,中国可再生能源学会召开紧急会议,就欧盟决定立案一事商议对策。商讨的结果是,在第二天举行的第12届中国光伏大会暨国际光伏展览会上发表一份倡议书。这份名为《中国光伏企业响应中德领导人关于光伏产业贸易争端达成共识的倡议》,热切地表达与欧洲同行携手共渡行业难关的心声,很多到场公司签了名。

  一个空前严峻的局面到来。早在两个月前风声传出后,国内光伏企业便高度紧张。而最近德国总理默克尔访华给他们带来了新的希望。但是德国的斡旋显然并没能阻止欧盟的行动。
  有专家指出,虽然立案后还有15个月才会公布初裁结果,但一旦立案,海外市场就会出现大幅停滞。数据显示,目前,欧洲是全球光伏产品的最大市场,也是中国光伏产品出口的主要地区,欧盟一旦征收高额反倾销税,中国光伏产业将遭受灭顶之灾,大批企业将有破产之忧,约30万从业人员将受到严重冲击。 

  悲观蔓延:冬天可能持续三五年
  在美欧接连的反倾销利剑重压下,中国光伏产业进入隆冬。 
  95日,第12届中国光伏大会暨国际光伏展览在京开幕,原本计划4个展馆的展出面积只开了两个馆。记者在现场看到,下午4点前展馆已空荡荡。
  规模越来越小,人数越来越少,产品缺少创新。从河北特意来参展的叶先生对记者说,欧美双反带来的严峻性超过了2009年金融危机。
  不过,在一些行业人士看来,随着中国光伏产业近几年在全球的突飞猛进,这场贸易战是迟早要来的。从2010年美国对中国光伏产品发起301调查,端倪就显露出来。
  情况可能比美国的双反更糟。有专家表示,预计税率将会高于美国初裁的情况。去年10月,美国7家光伏企业向美商务部提起反倾销申请,今年5月美国初裁决定向涉案中国企业征收31.14%249.96%不等的反倾销税。
  今年上半年,在美国上市的多家中国光伏企业财报表现不佳,而此次欧洲启动反倾销程序无疑是雪上加霜,大全、尚德等中概股面临退市风险,有消息说有些企业已悄然发起退市程序。
  高纪凡形容整个行业陷入泥潭。在他看来,冬天可能会持续35年,要准备打持久战。


晨报记者 焦立坤