lundi 22 août 2011

Mais où est donc l' 'eco-city' ? (2e partie)

TRADUCTION  Source : EcoDialogue News du 20 mai 2011


Voir la première partie

Je suis très surpris qu'il y ait des personnes qui trouvent cette perception très  pessimiste, est-ce vraiment pessimiste? Si je n'ai pas encore vu de ville écologique dans le sens puriste du terme, c'est très probablement parce que mon champ de vision est limité. Après tout, sur cette planète il y a beaucoup d'endroits que je n'ai jamais visités, dont n'ont jamais parlé les médias ni les chercheurs, et qui ne sont cités dans aucun site internet.

Mais même si après avoir parcouru le monde entier j'affirme encore qu'il n'existe pas actuellement de ville écologique idéale, cela ne signifie pas pour autant qu'une authentique ville écologique n'apparaitra pas dans le futur.

En fait vis-à-vis de l'avenir, je suis un incurable optimiste. Mon niveau d'exigence est très élevé quant à la définition d'une ville écologique, car je suis convaincu que l'humanité, forte de son expérience accumulée, est sûrement capable de prendre les moyens pour aller vers une ville intégrant aussi les questions écologiques ; les changements viendront d'une prise de conscience accrue des enjeux, ou alors ils seront rendus vitaux par une suite de catastrophes entraînés par l'environnement en crise. De toute façon nous allons tôt ou tard vers la ville écologique. 

Je suis également persuadé qu'à l'avenir nous n'aurons même plus besoin du terme superflu de ville écologique. Les fondamentaux du développement urbain ne causeront plus de désastre écologique de grande ampleur et les villes coexisteront harmonieusement avec les autres espèces.

Où sont les low-carbon cities?
En cette période confrontée au réchauffement climatique, le niveau d'émission de carbone est devenu l’un des indicateurs de mesure de la destruction de l'environnement. Réduire les émissions de carbone est devenue une préoccupation environnementale nationale, locale, industrielle, ou bien la responsabilité morale de chacun. Le terme 'ville à basses émissions de carbone' ou 'low-carbon city' est entré dans l'histoire. De par le monde il ne manque pas d'exemples de villes d'avant-garde où la réduction d'émissions de carbone a été classée priorité de l'administration, comme Seattle, New York, Berlin, Londres. C'est pourquoi occasionnellement on me pose aussi la question : où est la low-carbon city?

A l'instar des villes appelées écologiques qui ne sont pas réellement écologiques, les villes qui mettent en place des initiatives visant à réduire les émissions de carbone ne sont pas obligatoirement des low-carbon cities.

En fait le problème des villes à basses émissions de carbone est beaucoup plus simple que celui concernant les villes écologiques. Après tout l'émission de carbone peut être mesurée, donc on peut approximativement savoir le niveau d'émission de carbone de chaque ville, et savoir par conséquent où sont les villes à basses émissions de carbone sur la planète. Simplement, il n'existe pas actuellement de mesure statistique du niveau d'émission de carbone générée par les villes, et donc pas de comparaison possible entre toutes les villes de la planète.

Mais supposons que les émissions approximatives totales d’un pays puissent être considérées comme les émissions de carbone des villes du pays, on peut alors établir une comparaison d'émission de carbone entre les pays. Ceux dits hautement avancés et industrialisés, comme les Etats-Unis, le Canada, l'Europe de l'ouest, l'Australie etc, arrivent en tête du classement, loin devant la plupart des pays du monde, même s'il est vrai que beaucoup de personnes y ont à coeur la protection de l'environnement. Des pays du nord de l'Europe comme le Danemark, la Norvège, la Suède etc, à l'image écologiquement correcte, sont en fait pires que bien d'autres en matière d'émission de carbone !

Et les pays moins avancés ?
Globalement, dans les pays les plus développés, non seulement les villes à basses émissions de carbone n'existent pas, mais en plus les villes sont à 100% des tueuses de l'environnement.


Où sont situés alors les pays à basses émissions de carbone? Dans les pays où sévissent la pauvreté et la faim, la maladie, les ravages de la guerre et autres calamités nationales, par exemple en Somalie, au Congo, au Népal, etc, en fait ces pays soi-disant moins avancés sont les champions des villes à basses émissions de carbone !

Que pouvons-nous en conclure? La raison pour laquelle les pays pauvres ont un taux d'émission de carbone peu élevé, c'est précisément leur pauvreté. Ils utilisent peu de ressources, donc ne peuvent naturellement pas rejeter de carbone. Les pays avancés, de leur côté, doivent leur développement à l’utilisation d’une quantité considérable de ressources. Quels que soient les progrès en termes d'avancées technologiques et de niveau de vie entraînés par la société industrielle, c'est cette dernière qui est la cause du haut niveau d'émissions de carbone.

Bien entendu, nous ne pouvons absolument pas envier la pauvreté, la faim et le faible niveau de vie à l'origine des émissions de carbone limitées. Mais si les villes prospères ne révisent pas totalement leur modèle de production industrielle excessive, leur style de vie luxueux basé sur la consommation et le gâchis, si elles ne remplacent pas leurs désirs sans limites par un mode de vie sage et adapté à l'environnement, alors nous sommes condamnés à ne jamais voir de ville idéale à basses émissions de carbone sur cette planète.

En réalité, il n'est pas si intéressant de savoir si oui ou non nous pouvons trouver sur terre une authentique ville écologique ou une ville à basses émissions de carbone ; ce qui est vraiment important, c'est ceci : quand donc l'humanité fera-t-elle preuve de la détermination et de la volonté nécessaires pour se diriger rapidement vers l'eco-city? Et quelle forme prendra alors cette authentique eco-city ?

.../...

Kuei-Hsien Liao


廖桂贤


我很讶异有人认为我这样的想法太过悲观,这真的是悲观吗?我眼中没有理想的生态城市,很可能是因为我的视野有限,毕竟这世界上有太多的角落是我未曾造访过的、媒体和研究者未曾讨论过的、网络上不曾出现过的。即便我是走遍全世界后才断言目前没有理想的生态城市,也不代表未来不会出现真正的生态城市。
其实我对未来是莫名地乐观的。我对生态城市的认定抱持着高标准,是因为相信人类透过经验的累积,一定能够找出兼顾各种环境问题的城市改造方式;无论是有先见之明的觉醒,或是在一连串的环境危机的打击后被迫改变,我们终究会迈向生态城市。我也相信,未来我们甚至不需要「生态城市」这样的赘词,因为城市发展本就不该造成大规模环境破坏,城市本来就该与其他物种和谐共生。
低碳城市在哪里?
在气候危机当头的年代,二氧化碳的排放量成为评量环境冲击的指标之一,「减碳」成为有环境意识的国家、地区、企业、或个人的心头责任,「低碳城市」这个名词也应运而生。世界上不乏前瞻的城市将减碳列为施政重点,例如西雅图、纽约、柏林、伦敦等;所以偶尔我也会被问到:「低碳城市在哪里」?名为「生态城市」的地方可能不见得是真的生态城市,同样的,采取积极行动减碳的城市也不必然是低碳城市。
低碳城市这个问题其实比生态城市单纯许多,毕竟碳排放是可以量化的东西,因此可以大略比较各个城市的排放量,就知道世界上的低碳城市在哪里了;只是,目前国际上并没有以城市为单位的碳排放量统计,因此无从做全球城市的比较。但如果我们假设:一个国家总排放量约略可作为该国城市碳排放的指标,那么从各国碳排放量的比较可以发现,那些工业化程度高的所谓先进国家,例如美国、加拿大、西欧、澳大利亚等国家,都遥遥领先世界上大部分的国家;即便是在许多人眼中很环保、很绿的北欧国家如丹麦、挪威、瑞典等,都是排碳表现的「前段班」!
低碳城市在落后国家?
在先进国家不但找不到低碳城市,那些城市还是不折不扣的环境杀手。那么低碳的国度在哪里?在总是与贫穷、饥饿、疾病、战乱等画上等号的国家,例如索马利亚、刚果、尼泊尔等人们眼中所谓的落后国家,那些地方正是低碳城市之所在!
这样的结果传达了什么样的讯息?穷国之所以碳排放量低,是因为穷到根本缺乏资源可以用,自然也「无碳可排」;而先进国家之所以「先进」,说穿了就是耗用大量资源所堆砌出来的结果──工业社会中任何科技和生活质量上的进步,自然都会造成大量的碳排放。当然,贫穷、饥饿的低碳生活我们绝不想要,但富裕的城市若不根本改变其过度制造、消费的奢华浪费生活,若不以适量节制取代无限追求,那么世界上永远也找不到理想的低碳城市。
其实,今天我们是否能在世界上找到真正的生态城市或低碳城市,并不是那么地重要;真正重要的是:人类何时才能展现决心和意志力,向生态城市的愿景大步迈进?那么,一个真正的生态城市到底是怎样的样貌?
.../...