lundi 4 avril 2011

Les achats groupés en ligne, nouveau sport national chinois

TRADUCTION  Source : Fashionmag China 31 mars 2011


La vogue pour les achats groupés en ligne est telle en Chine qu’obtenir le meilleur rabais possible est presque devenu un passe-temps national.

Les sites d’achats groupés proposent la vente sur Internet de produits ou services à des prix particulièrement bas, à condition de rassembler un certain nombre d’acheteurs.
Avec la folie actuelle des Chinois pour les bas tarifs à portée de clics, - et le nombre d’internautes chinois qui atteint aujourd’hui 450 millions de personnes – tout ou presque peut aujourd’hui être acheté sur Internet.
Ainsi, le plus gros site chinois d’achats groupés chinois lashou.com propose des DVD, des sucreries, des produits de beauté, des réservations d’hôtel, des fruits et légumes, des chaussures de basket, des ordinateurs portables, des services de photos de mariage et un grand nombre d’autres produits
Pour chaque produit, le site informe du nombre d’acheteurs nécessaires pour pouvoir obtenir le “big discount” tant espéré. Parfois cinq à dix personnes suffisent pour décrocher le graal.
En septembre dernier, taobao.com a proposé en ligne 250 « voitures compactes », au prix unitaire de 135.000 yuans, soit aux trois quarts du prix normal. En trois heures et demie, tout était vendu.
Gros potentiel
Les sites d’achats groupés redéfinissent les relations entre les consommateurs chinois, qui doivent se concerter et joindre leurs forces pour réaliser les meilleures transactions.
Du côté des sites eux-mêmes, l’optimisme est de mise : ils prévoient un intense développement des connexions et des transactions offrant des prix de gros.
Zou Tao, un avocat de Shenzhen spécialiste des droits des consommateurs, a lancé sur le même principe un site d’achat immobilier. Son but initial était d’entamer une partie de bras de fer avec les agences immobilières, en permettant dès le départ à 10.000 personnes d’accéder à la propriété.

Le marché des achats groupés en Chine évolue rapidement. Selon les statistiques officielles, chaque jour s’ouvrent environ cinq sites d’achats groupés, ciblant majoritairement un public de 25 à 35 ans.
Selon une étude du centre chinois du e-commerce, le nombre de sites d’achats groupés est passé en 2010 de 1.215 fin août à 1.880 à la fin de l’année.
L’an dernier, le montant des ventes totales réalisées sur Internet en Chine a grimpé de 22%.
Et d’après le centre chinois des informations sur Internet, parmi les 160 millions de Chinois adeptes du commerce électronique, seulement 20 millions sont des clients réguliers de sites d’achats groupés, ce qui laisse encore une large marge de progression.

La chaîne de télévision CCTV a diffusé en prime time une série traitant de ce sujet en particulier, permettant à un plus grand nombre de Chinois de se familiariser avec les achats groupés.
La chaîne a évoqué aussi les problèmes de fraude, en citant notamment le cas d’un site qui a fermé soudainement juste après le règlement de l’acheteur. Celui-ci n’a jamais vu la couleur de l’iPhone qu’il venait d’obtenir à bas prix.

Malgré cela, les perspectives de développement des sites d’achats groupés sont excellentes. Les experts prévoient même un doublement du chiffre d’affaires de l’activité d’ici deux ans.


Cette mine d’or potentielle n’a pas manqué d’attirer l’attention de géants du secteur, à l’instar de Groupon.
Ce dernier – qui a refusé une offre d’achat de Google d’un montant de 6 milliards de $ - est entré fin février sur le marché chinois via un partenariat avec le Chinois spécialiste de la messagerie électronique Tencent.
Mais le marché où il arrive est très compétitif. Groupon a dû affronter dès son arrivée un compétiteur du nom de groupon.cn. Il doit aussi faire face à la concurrence d’environ 2.000 sites à l’activité similaire, qui se définissent comme « d’achats groupés » dans le pays.
Le nom que le groupe s’est choisi en Chine est gaopeng.com, ce qui signifie “hautement amical”.
Dans le sillage de la guerre commerciale à laquelle vont se livrer Groupon, Tencent, ainsi que d’autres poids lourds, 2011 sera une année très difficile pour les sites plus modestes.
Mais Wu Bo, le CEO de lashou.com, fait confiance aux avantages domestiques offerts par son site.
“Ce n’est pas la peine d’avoir peur de Groupon”, affirme-t-il.



热衷省钱购物的中国人追捧团购潮流


FashionMag.com中文网3月31日跟无数中国人一样,刘文也爱上了团购,这种电子贸易方式风靡全国,拿到尽可能最优惠的折扣几乎变成了一项全国性的娱乐。
在团购概念里,网站以一个特别低的价钱提供货物或者服务,但条件是参与购买的顾客达到最低起购人数。

得益于中国人热衷于折扣优惠以及这个国家宠大的互联网市场—它的在线用户估计超过4.5亿—几乎可在那里买卖任何东西。

在中国的最大团购网站拉手网(lashou.com),买家可以买到DVD,糖果,护肤品,酒店订房,水果和疏菜,篮球鞋,平板电脑,婚纱摄影服务和大量其它商品。

每个商品显示需要多少买家参与购买才能令 “大优惠”梦想成真。有时候这只要五到十个人就能成交。

九月份,淘宝taobao.com以人民币每台135 000元的价格推出它的首批团购商品205台超袖珍型小车,售价仅为正常价格的3/4它们在不到三个半小时内售卖一空。

团购重新定义了中国消费者间的关系,他们必须齐心协力才能实现最超值的买卖。
至于团购网站方面,他们策划交易并展开激烈的折扣谈判。

深圳消费者权益倡导人邹涛甚至推出房地产服务,其初衷是希望通过团购与房地产开发商角力,初期目标是帮助10 000人买到房子的目的。

中国的团购市场日新月异,据官方数据,每天就有大约五家的新网站面世,主要以2535岁的城市居民为目标受众。

据中国电子贸易调查中心数据,2010年团购网站的数目就由8月末的1 215飙升至年底的1 880间。 中国去年的整体电子商务营业额飙升达22%

据中国互联网消息中心数据,中国的1.6亿电子贸易客户中有将近2000万常规团购消费者,显示仍有大量发展空间。

中央电视台(CCTV)一月份在黄金时间播放了有关这一主题的特辑,令社会上更多人对团购有所了解。

CCTV同时也提醒消费者小心诈财骗局,并以案例加以强调:网站在完成付款流程后迅速关闭,而买家却并没有收到购买的iPhone

虽然如此,发展预期却看好,专家表示消费者的在线消费额有望在两年内翻倍。

这个潜在的金矿已经吸引Groupon等巨头的注意。
这家公司曾拒绝Google 60亿美元收购出价,现与中国互联网巨头腾讯合作,并于二月底登陆中国市场。


但竞争形势激烈,举个例子来说,Groupon发现一个中国竞争对手已经开办一个名叫groupon.cn的网站。此外它面对将近2 000个类似中国网站,他们提供在这里称为“团购”的服务。


该公司的中文网站是gaopeng.com,取中文意思为“高朋”。


随着Groupon和腾讯等巨头加入商战, 2011将会是小型网站艰难的一年。


但lashou.com的行政总裁吴波对他公司的主场之利很有信心。


吴表示,“我们不需要害怕Groupon”。